Découvrez la maison Kiener à Riquewihr en Alsace

 

Le village de Riquewihr est un lieu de visite incontournable dans la région Alsace. Non loin de Colmar, à environ 25 minutes de route, le village, célèbre pour ses domaines viticoles et ses vieilles demeures du XVIe s., offre quelques très beaux sites d’architecture alsacienne.

Où se trouve ce monument historique à Riquewihr ?

Au numéro 2 de la rue du Cerf et non loin de la rue principale qui se nomme la rue du Général de Gaulle, vous pourrez admirer la façade de la Maison Kiener, l’un des monuments emblématiques de la ville. C’est l’une des plus anciennes maisons de la ville.

La Maison Kiener à Riquewihr en Alsace
La Maison Kiener à Riquewihr en Alsace

Classée au monument historique depuis 1999, la Maison Kiener a été bâtie à la fin du XVIe siècle. Elle a été construite à une époque similaire à la maison Pfister à Colmar, en Alsace.

L’histoire de Riquewihr, une cité prospère

Fondé au VIe siècle par un Franc fortuné, nommé Richo, le domaine devint Richovilla, puis Riquewihr. Un nom prédestiné, car le village fut plutôt prospère. Son appartenance pendant 400 ans à la même famille, celle des comtes de Wurtemberg, lui assura une paix relative, excepté pendant la guerre de Trente Ans. Et encore, les soldats ennemis pensaient surtout à boire le riesling dans les caves ! Le village fut rattaché à la France en 1796, lorsque les Wurtemberg abandonnèrent leurs possessions sur la rive gauche du Rhin.

 

Quelles sont les caractéristiques de la Maison Kiener ?

Vue d'en bas du fronton avec l'inscription et un bas-relief sur la "Mort", Maison Kiener à Riquewihr en Alsace
Vue d’en bas du fronton avec l’inscription et un bas-relief sur la « Mort », Maison Kiener à Riquewihr en Alsace

Bâti en 1574 par le gourmet municipal Conrad Ortlieb, également architecte et sculpteur, qui a participé au chantier, le corps de logis sur rue a été complété par des dépendances entourant une cour au sud, au nord et à l’ouest, la dernière s’appuyant sur le mur d’enceinte de la ville élevé au XIIIe siècle.

La maison Kiener est surmontée d’un fronton présentant une inscription et un motif en bas-relief où l’on voit « la Mort » saisir le fondateur de la maison.

A savoir que la porte est taillée en biais pour faciliter l’entrée des voitures. En face, se trouve l’ancienne auberge du Cerf dont la construction remonte à 1566.

Mais que signifie le mot gourmet ?

Les « gourmets » faisaient partie d’une corporation qui devait son nom à l’ancien mot français « gourmet » ou « weinsticher » signifiant « courtier en vins » au XIVsiècle. Ces « gourmets » étaient en fait des fonctionnaires assermentés, nommés par le bailli ou le magistrat de la Ville. Ils constituaient les intermédiaires obligés entre un producteur et un marchand de vin. Ils s’engageaient, sur le « salut de leur âme », de ne pas trafiquer eux-mêmes.

Détails de l'inscription et du bas-relief de la Maison Kiener, Riquewihr, en Alsace
Détails de l’inscription et du bas-relief de la Maison Kiener, Riquewihr, en Alsace

Pour bien les mettre en garde contre toute tentation de ce genre, il leur était même interdit, dans certaines localités, de servir de leur propre cru à leur table, quand il s’y trouvait un étranger.

Ce sont eux qui estimaient chaque année, aux environs de la Saint-Martin, le prix maximum des vins. Leur estimation officielle, contresignée par l’autorité civile, s’appelait le « Schlag » ou « Weinschlag ». Il avait force de loi pour les transactions commerciales de l’année courante.

Les sources utilisées pour cet article

Sources : Wikipedia, detoursenfrance.fr, couloirs-du-temps.com ,pop.culture.gouv.fr voyages.michelin.fr

Sources images : photos personnelles, monumentum.fr